Les 10 robes à ne surtout pas porter à un mariage quand on est l'invitée

Que mettre pour aller à un mariage ? La mariée et les demoiselles d’honneur ont des thèmes imposés, mais lorsque l’on n’est qu’une simple invitée, on a quartier libre.

Officiellement. Officieusement, il y a toute une liste de règles à suivre si vous désirez ne pas vous faire chasser de la cérémonie à coups de talons aiguilles. Rassurez-vous, on vous liste toutes les robes à éviter à tout prix lorsque vous vous rendez à un mariage.

Qui dit mariage dit forcément tenue d’apparat. L'heureuse élue jette généralement son dévolu sur une robe de mariée blanche.

Les demoiselles d’honneur doivent quant à elles enfiler la tenue que l’heureuse élue a choisie pour elles.

Et les invités du mariage ?

A moins que cela ne soit précisé sur le carton d’invitation ou que les mariés vous aient fait part d’un éventuel thème, les invités n’ont pas de dress-code imposé.

Est-ce pour autant que tout est acceptable ?

Certainement pas ! Les règles sont implicites mais vous avez tout intérêt à les suivre si vous ne désirez pas vous brouiller à vie avec la mariée, son époux, sa famille et ses demoiselles d’honneur.

Les couleurs à bannir

S’il y a bien une couleur à bannir ce jour-là, c’est évidemment le blanc. La seule à avoir le droit de porter cette couleur immaculée, c’est la mariée.

Le noir est déconseillé bien qu’il soit de plus en plus toléré : certes, c’est une couleur qui amincit et flatte toutes les carnations, mais dans l’imaginaire collectif, le noir est associé au deuil.

Vous ne voudriez quand même pas jouer les corbeaux de mauvais augure au mariage de votre meilleure amie ?! 

Les couleurs flashy et bien voyantes sont elles aussi prohibées. Même si votre robe est la plus simple possible, sa couleur attirera tous les regards et privera la mariée de toute l’attention qu’elle doit avoir ce jour là. C’est SON grand jour pas le vôtre. Elle sera Beyoncé et vous Kelly Rowland, acceptez-le.

Inutile de préciser que dans le même ordre d'idée, les imprimés animaliers ou un peu fous sont interdits.

La solution ? Misez sur des couleurs neutres ou pastels.

La longueur adaptée pour un mariage

Certaines mariées veulent que leur mariage soit digne d’une cérémonie des Oscars et demandent à leurs invitées de mettre des robes longues.

En revanche, si cela n’est pas précisé par les futurs époux, évitez ce type de robes. Vous êtes une invitée, pas une sirène. La seule autorisée à avoir une traine et six personnes pour la soulever, c’est la mariée.

Inutile de préciser que a contrario les robes trop courtes sont prohibées. Oui, même si vos jambes sont plus belles que celles de Cameron Diaz. On radote, mais la star, ce n’est pas vous.

La solution ? Miser sur une robe arrivant au niveau du genou.  Si elle arrive un peu au-dessus, cela reste évidemment acceptable.

La coupe pour robe d'invitée

Vous trouvez que votre robe moule parfaitement vos formes et sublime vos courbes ? Oubliez-la.

Les robes moulantes sont bannies de tout mariage depuis que les fesses de Pippa Middleton ont fait fantasmer les hommes du monde entier.

Un mariage n’est pas une chasse à l’homme célibataire à ciel ouvert. Pas officiellement, du moins.

La solution ? Sans pour autant porter un sac, optez pour une coupe certes flatteuse mais qui ne donnera pas d’idées grivoises au futur marié. De même les décolletés trop pigeonnants sont évidemment prohibés. Ce serait dommage que la mariée renverse « accidentellement » du champagne sur votre décolleté...!

Les détails

Maintenant que vous maîtrisez le B.A.-BA, dernières précisions : évitez les découpes « sexy », les détails transparents, les dos-nu plongeants ou encore les motifs situés sur votre poitrine ou votre postérieur.

Et parce que des images valent mieux que mille mots, voilà pour vous l'illustration de tous ces fashion faux-pas !

Fans LikeBox