10 erreurs beauté qui vous font vieillir plus vite

Erreur 3 : Mal choisir sa crème antirides

Comme pour n’importe quel soin, le choix de l’antirides ne doit pas être laissé au hasard.

Il dépendra de vos besoins et de la nature de votre peau. Avant tout, l’antirides doit comporter un filtre contre les ultra-violets (souvent appelé SPF pour sunburn protection factor ) pour protéger en permanence votre peau du soleil.

Le conseil de la dermatologue : "Si on ne devait choisir qu’un seul produit antirides, ce serait une crème solaire minérale. En plus de protéger des UV, la composition minérale est un stabilisateur du vieillissement cutané par lui-même", révèle Marie-Pierre Hill-Sylvestre. "On peut aussi opter pour des antioxydants, en crème ou en sérum : ils réparent certains dégâts causés par le soleil et seront présents sur la peau en première ligne pour parer aux nouveaux rayons du soleil", ajoute-t-elle. Le mieux étant de "penser à appliquer la crème en diagonale, vers le haut du visage et vers l’extérieur, sans faire de pli, en tapotant et en effectuant des mouvements doux : cela stimulera les muscles", conseille le docteur Hill-Sylvestre. N’oubliez pas la paupière supérieure, l’oreille, le cou ou le côté de la joue, trop souvent délaissés.

L'astuce : ajouter dans son produit antirides quelques gouttes d’huiles végétales (huile de rose musquée ou d’argan par exemple), qui vont compléter la crème et la rendre plus onctueuse sans la rendre grasse.

Attention : Certaines crèmes antirides contiennent des acides de fruits (ou AHA pour Alpha Hydroxy Acides ) qui stimulent le renouvellement cellulaire. Utilisables sans souci sur les peaux grasses, il faut néanmoins faire attention si vous avez une peau sèche : ils peuvent l’irriter ou la faire rougir. Choisissez alors des crèmes dont la concentration en AHA ne dépasse pas 8%.

Fans LikeBox